Aller au contenu principal

Bac général

Conditions d'admission et objectifs de formation

Avoir été orienté à l'issue de la classe de Seconde générale, quels que soient les enseignements optionnels suivis, vers la filière Générale.

Contenus et organisation des enseignements

Horaires hebdomadaires

Enseignement optionnel AET (Agronomie, Economie et Territoire )

Opter pour la première "Environnement", le bon choix !

 

Quelle que soit l’orientation choisie après le bac, la récente crise sanitaire de Covid19 et, plus généralement, le contexte de dérèglement climatique majeur que nous vivons actuellement, doivent nous interpeler. On ne peut plus ignorer l’importance du questionnement sur le devenir environnemental, énergétique et alimentaire de nos sociétés. Cette idée, considérée jusque-là comme corollaire à une évolution sociale harmonieuse, est devenue non seulement fondamentale mais même prioritaire à notre survie.

Choisir l’enseignement optionnel « Agronomie, Economie et Territoire » (AET) vous permettra non seulement de saisir les enjeux de cette évolution sociale mais aussi et surtout d’en devenir un acteur concret. Il pourra ainsi mettre en œuvre et créer un projet effectif, constructeur de compétences personnelles, mais aussi du statut de futur citoyen du monde, concerné et averti.

Cette option est compatible avec tous les enseignements de spécialité (EDS) offerts au lycée. Et donc pas seulement avec l’EDS « Biologie-écologie » qui s’inscrit quant à lui dans une logique de poursuite d’études autour d’un large éventail de familles de métiers liés au vivant (humain, animal, végétal), à l’environnement au sens large, à l’alimentation et à l’énergie. Des métiers indispensables à la poursuite d’une existence durable sur Terre… Le choix de cet EDS « Biologie-écologie » implique naturellement de suivre l’option AET, tel que la réforme du baccalauréat le propose(1)Cette option prolonge et enrichit celle qui a été éventuellement suivien classe de seconde (EATDD(2)) et se déroule idéalement jusqu’en terminale.

Basée sur un diagnostic du terrain proche du lycée, en milieu rural ou périurbain, cette option procède à un état des lieux de la valorisation des bio-ressources de ce territoire.
Différents angles de vue et d’analyse sont utilisés pour appréhender ce territoire dans toute sa complexité. Ainsi, plusieurs disciplines sont invitées : les sciences agronomiques au sens large (productions végétales et animales), l’histoire-géographie et l’économie. Des compléments de biologie-écologie et d’éducation socioculturelle viennent enrichir la vision globale de ce que l’on nomme la « bio-économie ».

A raison de 3 heures par semaine, une pédagogie active est mise en œuvre, souvent en petits groupes ou bien avec 2 enseignants face à la classe entière. L’approche inductive est privilégiée, basée sur de nombreuses sorties mais aussi des débats et des réflexions sur les questions de société et de durabilité. Des restitutions créatives sont recherchées, notamment via la création d’un port-folio personnel incluant un journal des apprentissages. Les notes obtenues aux évaluations sont reportées par les enseignants dans le bulletin scolaire et sont prises en compte dans le calcul de la note moyenne de contrôle continu.

Exemples d’activités 2019-20

Cette année scolaire fut, tant pour les élèves que l’équipe enseignante, un saut dans l’inconnu : la découverte de ce nouvel enseignement optionnel. Nulle expérience n’a pu nous aider à concevoir la trame des activités. Voici les grandes lignes de ce que nous avons abordé cette année :

  • Découverte de la notion d’agroéocologie, le concept, les plans ministériels, le site internet d’OSAE « Osez l’agroécologie », etc.
  • Approche de la notion de bioéconomie en lien avec les bioressources.
  • Panorama global des bioressources et de celles plus spécifiques à l’Hérault.
  • Découverte et utilisation de la cartographie assistée par informatique + analyse image satellite via l’outil gouvernemental « Géoportail ».
  • Participation au montage du club jardin de l’ASCLAM(3) en collaboration avec l’APIEU(4)
  • Visite du centre de valorisation organique Ametyst de Montpellier
  • Valorisation agronomique et économique des issues de la viticulture (étude d’un cas concret : le domaine Maspiquet à Grabels).
  • Visite d’un éleveur ovin local. Dynamique du troupeau, travail des chiens. Découverte des ressources fourragères et forestières imbriquées dans une problématique complexe d’aménagement du territoire et de lutte contre les incendies. Création d’un herbier.
  • Découverte des ressources foncières autour de Montpellier à travers l’intervention de l’association « Ceinture verte ».
  • Découverte des ressources forestières publiques et privées de l’Hérault. Visite du CRPF et accueil d’un technicien de l’ONF. 


L’année de terminale sera consacrée à l’élaboration d’un projet collectif, à l’initiative des élèves, lié à la valorisation des bioressources dans le territoire. A cette occasion sera abordée la méthodologie de projet (conception, réalisation, évaluation).

Notes :

  1. Choix d’une seule option parmi deux proposées au lycée : APPN (Section sportive) ou AET ( Agronomie, Economie et Territoire). A noter que les autres options Latin, Grec, Euro peuvent être effectués EN SUPPLEMENT.
  2. EATDD : écologie, agronomie, territoire et développement durable.
  3. ASCLAM : association des élèves
  4. APIEU : Atelier permanent d'initiation à l'environnement urbain de Montpellier